Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2015

L'EDITO DE JEAN PAUL: LE FUTUR SQUARE DE L'AVENUE DU GENERAL DE GAULLE

Un fidèle lecteur, Jean Paul, nous a proposé de commenter régulièrement l'actualité Mézoise par le biais d'Editos plus ou moins régulier. C'est bien sur avec plaisir que nous avons accepté ses contributions. Vous pouvez, vous aussi, si vous le souhaitez, nous faire parvenir vos billets et réflexions.. Elle seront publiées après validation du directeur de publication.

« Hé bé oui… Mèze, vu du ciel, c’est le paradis ! », « vertigineux», « magnifique»! (1)…

Vu du drone Mèze apparaît ainsi petite ville balnéaire où il fait bon vivre, son port, ses plagettes... C'est vrai que notre ville est magnifique…

Vu d’en bas le spectacle n’est plus du tout le même, bonjour les turpitudes et « arrangements » onéreux en tous genres !!!!!

Dans ce premier édito nous nous contenterons d’attirer l’attention des Mézois et de ses chers contribuables sur le fameux « futur square de l’avenue du Général de Gaulle ».

Comme vous avez pu le constater un grand immeuble est en cours de construction pour clients aisés. La majorité municipale, par la voix de son édile, se vante d’avoir pu conserver un espace public ouvert de 453m² (2) que la mairie a acquis (celle-ci se garde bien d’en divulguer le prix) et précise de surcroit qu’il s’agit « d’une excellente nouvelle à la fois pour la qualité des aménagements urbains qui pourront ainsi être réalisés… et pour le contribuable ! » …

Mais de qui se moque-t-on ?

Ce petit lopin de terre évalué par le service des Domaines 60 000 € a fait l’objet d’une « transaction à l’amiable » pour la modique somme de 250 000 € (une bagatelle). (NDLR: 552€ le m2 dont seulement 74 m2 sont constructibles)

Alors, certes, selon la mairie la commune va percevoir du promoteur immobilier un montant de 530 000 € de taxe d’aménagement mais n’aurait il pas été plus logique et oh combien bien plus avantageux de demander au promoteur en question (comme cela se fait la plupart du temps) d’aménager, à ses frais cette parcelle qui, au bout du compte n’a pour seuls intérêts que de valoriser l’immeuble, de servir d’entrée aux résidents de celui-ci et dont l’entretien va être à la charge du contribuable mézois?

Au cas particulier, il y a en face un autre parc bien fleuri, avec des bancs, face au collège et qui n’est guère « fréquenté » que par les potaches avant l’entrée des cours. Celui-ci devrait apparemment être remplacé par un parking de 20 places … il faut en effet bien prévoir des aires de stationnement notamment pour les futurs occupants de l’immeuble Central Park eu égard au nombre très restreint des places de parkings prévues par le promoteur et à leur prix exorbitant.

En particulier, compte tenu de la situation de l’endettement de la commune de Mèze (3), de telles décisions sont scandaleuses.

Nous osons espérer que les Mézois sauront apprécier ce nouveau scandale urbanistique en l’occurrence et, dans un premier temps, oseront interroger sur les réelles raisons pour lesquelles les élus (de l’équipe majoritaire) ont voté unanimement en faveur de ce « projet fumeux». (l’opposition ayant voté contre NDLR).

Bien d’autres informations, décisions et actions plus cocasses encore (pour ne pas dire plus) attendent les lecteurs du Meze_info … mais ce sera l’occasion d’un prochain édito…les sujets ne manquent (malheureusement) pas.

(1) Il s’agit de l’intitulé des « Brèves ça plane sur Mèze » du dernier Mèze votre journal n°41 mars 2015 page 12

(2) La superficie de la parcelle 453 m², en centre ville peut paraître conséquente mais la constitution de cette surface et les troncs de ces vénérables platanes ne laissent, en définitive que très peu d’espace pour les très hypothétiques usagers.

(3) Confère la situation des finances communales pour la ville de Mèze.

evaluation domaines central park.jpg

15/02/2014

Mèze: QUE VAUT LA PAROLE DU CANDIDAT dit "ECOLO"?

LOGO MEZINFOS.jpgIl ne lui manque plus que la coquille d'oeuf retournée sur la tête...

On a bien compris la défense du candidat Fricou et son orchestre face aux chiffres, aux actes de vente de terrains et aux constats d'huissier...

Leur défense est simple: Tout le monde ment sauf lui. Tout cela ressassé sur le blog de sa liste (blog sur lequel les commentaires sont impossibles bien sur!)

Ainsi, selon les écolos accrochés à la mairie comme des moules à leur rocher:

Mez'infos ment,

Gilles PHOCAS ment,

Jusque là, c'est de bonne guerre:

Mais au travers de leurs "publications", les caliméros de 2020 mettent en doute l'honnêteté des organismes ou des personnes suivantes:

En cliquant sur les liens vous aurez les preuves irréfutables de la véracité de ce que nous avançons depuis des mois...

Donc, selon le candidat FRICOU:

Le ministère des finances ment sur la dette de la commune,

La direction générale des finances publiques ment sur les finances de la commune et sur l'état de la trésorerie locale,

Le tribunal de grande instance produit des faux récépissés de dépôt de plainte, qui prouvent que Gilles PHOCAS a bien saisi le procureur de la république

Maître AMBROSINO, huissier de justice, fait de faux procès verbaux constatant l'annexion par le Maire de 400m2 de terrain appartenant à la commune,

Le service des impôts, publicité foncière, communique de faux actes de ventes et de faux relevés du cadastre, qui prouvent que Henry FRICOU a acheté un terrain à 30€ le m2 et qu'il a fait acheter par sa fille un terrain à 10€ le m2

Le journal du net, il y a quelque temps encensé, est aujourd'hui cloué au pilori pour faire de faux graphiques, qui montrent que la ville s'endette d'années en années

L'agglorieuse de Montpellier ment quand elle affirme que Mèze est placée sous surveillance de la préfecture,

Donc tout le monde ment sauf Saint FRICOU, ralliez vous à son blason, et surtout ne réfléchissez pas..

Mais Saint FRICOU, justement que vaut sa parole?

Sans commentaires nous vous laissons juges avec l'aide du détecteur de mensonges:

Le candidat FRICOU déclare être né à Mèze...  Biiip.. Pas de trace dans l'état civil de la ville de Mèze.. Le seul état civil qui peut vous procurer l'acte de naissance du sieur Fricou est celui de la ville de Montpellier.. Bon là c'est pas grave, ça fait plus de 60 ans, il a peut être oublié..

Campagne 2003: programme du candidat PCF-PS-Ecolo: "Création d'une salle polyvalente" "biiiip": 2009: "Mèze n'a pas besoin d'une salle polyvalente"

Campagne 2003: programme du candidat PCF-PS-Ecolo: "Stabiliser les impôts locaux" "biiiip": deux mois après augmentation des taux de TH et de Taxe foncière de + de 20%

Campagne 2008: "Renforcer et améliorer la navette gratuite "authaubus" "biiip": deux mois après l'élection: suppression pure et simple de la navette.

Campagne 2008: "réaliser un stade synthétique avec une piste d'athlétisme autour" "biiip": Février 2014: promesse non tenue

En cours de mandat: "la ZAC des Costes (environ 300 logements) nous permettra de proposer des terrains accessibles aux Mézois" "biiiiiiiiiip": Résultat des courses: Attribution du "marché" à MEZE AMENAGEMENT (dont l'actionnaire est bleu promotion, vous savez le fameux promoteur de l'affaire du terrain à 30e le m2): terrains proposés aux primo accédants à plus de 420€ le m2..

Juillet 2010: Interrogé par Gilles PHOCAS: "La police municipale est armée depuis le 1er juillet""BIIIIIP": réponse de M. FRICOU: "non la police municipale n'est pas armée"

Janvier 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014.. "j'ai désendetté la commune""biiiiip": Chiffres du ministère des finances: 2002: 13,5 millions d'euros, 2008, 16,5 millions d'euros, 2012: 20,2 millions d'euros..

Mais Pinocchio ne s'est pas arrêté là!

Pour convaincre le conseil municipal de voter pour la société "MEZE AMENAGEMENT" comme aménageur de la ZAC des Costes: il indique: "c'est une société Mézoise, qui a déjà pris les contacts avec les propriétaires""biiiip".  Malheureusement, Mèze Aménagement, comme son nom l'indique, est domiciliée dans l'agglomération de Montpellier, c'est à dire que la totalité de la CFE (ex-taxe professionnelle) ira dans l'escarcelle de l'agglo de Montpellier..

Comme vous pouvez le voir, le mutant génétique MI PINOCCHIO, MI CALIMERO et ses nouveaux amis peut se victimiser... les faits sont là, écrits et gravés dans le marbre..

Les cocus de 2008 s'en souviennent..

Y-aura-t-il des cocus de 2014?

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent