Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/04/2014

MEZE: CONSEIL MUNICIPAL: PREMIERE DECISION: HENRY ET SES AMIS SE VOTENT UNE SUBSTANTIELLE AUGMENTATION DE LEURS INDEMNITES

jackpot.jpgCela n'a pas été long, et comme les plus perspicaces s'y attendaient, à peine l'élection passée, les premières décisions qui ne figuraient pas dans le programme "cap 2020" sont présentées en conseil municipal..

Henry FRICOU et ses amis se sont votés une augmentation de leurs indemnités au niveau d'une ville de la tranche des 20000 à 29999 habitants majorée de 15% (pas illégal à priori, mais contestable à coup sûr)...

M. FRICOU touchera désormais plus de 2500€ par mois de la commune, plus son indemnité de vice président de la CCNBT (en charge de l'urbanisme!!! autour de 800 à 1000€, à vérifier), plus son salaire de fonctionnaire du ministère de la défense, et plus les loyers encaissés (plus de 1000€?) d'une des deux maisons construites sur le terrain à 30€ le m2 sur lequel le SRPJ enquête...

Avec huit adjoints, et une myriade sans précédent de conseillers municipaux délégués, eux aussi indemnisés, la ligne budgétaire des indemnités des élus va connaitre une augmentation de près de 20%, ce qui risque de faire un manque à gagner de près de 200 000€ sur ce mandat..

Rappelons qu'à l'inverse, la liste "le coeur à Mèze" avait proposé de se limiter à 4 adjoints, ce qui aurait permis d'économiser près de 260 000€..

Les Mézois ont donc perdu 450 000€ qu'il faudra bien trouver quelque part..

La délibération a été présentée au conseil municipal du 24 avril 2014, et n'avait même pas été communiquée 5 jours avant aux élus comme le veut la loi..

Les 25 élus de la majorité ont voté "POUR", et l'opposition a bien évidemment votée CONTRE dans un conseil municipal plutôt houleux où les règles élémentaires de la démocratie n'ont pas été respectées ainsi que le mode de calcul de la proportionnelle au plus fort reste dans les commissions, mais nous y reviendrons... 

A l'heure, où, dans de nombreuses communes, de nouveaux élus, conscients de l'époque dans laquelle vivent nos concitoyens, limitent au contraire, où même souvent votent des baisses de leurs indemnités, nos édiles Mézois montrent encore leur respect envers l'argent des contribuables...

delib augmentation des indemnites d elus001.jpg

delib augmentation des indemnites d elus002.jpg