Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2014

MEZE: LA VILLE ACHETE 250 000€ A UN PROMOTEUR UN TERRAIN de 453m2 EVALUE A 60000€

du cote du conseil.jpgGrosse tension au conseil municipal du 13 novembre 2014.

Une délibération prévoyait en effet l'achat par la commune d'un terrain de 453 m2 pour le prix de 250 000€ en vue de réaliser un square.

556€ le m2 donc, pour ce terrain dont seul sont constructibles 74,1 m2..

On est loin des terrains en lotissement à 30€ le m2 que le maire de la ville arrive à négocier lorsqu'il s'agit de ses intérêts personnels...

Comme à l'accoutumée, lorsque une collectivité achète un bien, une estimation des domaines est effectuée.

Nous vous ferons l'économie de la première qui évaluait le bien à un prix dérisoire. Mais nous vous produisons ci-dessous l'évaluation des domaines la plus favorable:

Vous pouvez constater qu'elle évalue le bien à 60 000€ (cliquez sur l'image pour une lecture plus confortable)...

évaluation domaine terrain general de Gaulle.JPG

Mez'infos rappelle que lors de sa campagne de 2008, Monsieur FRICOU s'était engagé en faveur d'un espace vert de plus de 1500m2 à cet endroit.. mais ça, c'était avant...

L'appel du béton a donc été plus fort..

Et ce ne sont pas les mises en garde de l'opposition par la voix de Gilles PHOCAS qui ont fait changer d'avis le Maire..

Appauvrissement des Mézois, valeur ajoutée pour le promoteur qui va voir un square faire prendre de la valeur à ses appartements, destabilisation du marché immobilier: tous ces arguments ont étés balayés d'un revers de la main...

Et la majorité, comme un seul homme, a voté cet achat délirant...

Les mézois ont donc acheté un bien 250 000€ qui n'en vaut que 60 000: Résultat: appauvrissement de chaque contribuable Mézois de 19€ ce qui fait pour une famille de 4 personnes un appauvrissement de 76€ qu'il faudra bien récupérer quelque part.

Pourquoi, la commune, si prompte à préempter en général ne l'a pas fait au moment opportun?

Pourquoi, les DEUX estimations des domaines ont elles étés qualifiées comme farfelues par le Maire et son DGS?

Le groupe "Le coeur à Mèze" a voté contre cette délibération..

19/11/2014

MEZE: JUGEMENT DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF EN FAVEUR DE GILLES PHOCAS CONTRE HENRY FRICOU ET SON DGS

Entete jugement ta 03112014.JPG

Par un jugement du 3 novembre 2014, le tribunal administratif donne raison à Gilles PHOCAS et suspend les articles litigieux sur lesquels le Maire de la ville et son DGS s'étaient arc boutés.

Malgré les courriers du Préfet et les explications pourtant claires en séances développées par le conseiller municipal d'opposition sur les aspects illégaux dudit règlement, l'entêtement a prévalu.

Lors de la séance du 11/08/2014, ce règlement intérieur avait été voté dans la confusion et les sarcasmes des élus de la majorité qui se sont même permis de faire un cours de Français au conseiller municipal d'opposition d'une manière condescendante pour essayer de le ridiculiser..

La vidéo de cette séance étant disponible sur TV MEZE.

Lors de la séance du 8 octobre, Gilles PHOCAS avait demandé une nouvelle fois au maire de revoir ce règlement intérieur pour éviter une action en justice...

Henry FRICOU l'avait renvoyé dans ses cordes, en ricanant une nouvelle fois.

Le 10 octobre, Gilles PHOCAS saisissait le Tribunal Administratif de Montpellier qui considérait qu'il y avait urgence à statuer, considérant que le règlement intérieur voté portait atteinte de manière immédiate au droit des conseillers municipaux dans notre ville.

L'ensemble des requêtes déposées par Gilles PHOCAS ont donc été prises en compte par le tribunal qui a considéré même que le maire avait outrepassé ses pouvoirs en application du code général des collectivités territoriales.

Contraints et forcés, le Maire et son DGS ont donc proposé une nouvelle rédaction du règlement intérieur ce 13 novembre 2014 tout en empêchant Gilles PHOCAS de lire et d'expliquer le jugement du tribunal au conseillers municipaux présents.

Malheureusement, il semble que cette nouvelle délibération soit encore entachée d'irrégularités et ne respecte même pas les engagements pris par écrit par M. Le Maire auprès de la présidente du Tribunal Administratif..

Gilles PHOCAS a bien essayé d'expliquer encore un fois que cela n'allait pas.. Et qu'il serait sage de remettre à plus tard le vote d'un document acceptable. Il a été coupé et interrompu dans son allocution par la majorité et a fini par renoncer à aller au bout de son exposé..

Cette affaire est donc encore "à suivre".

conclusions jugement ta 03112014.JPG

En cliquant sur l'image vous accéderez au jugement du tribunal administratif.

 

 

01/11/2014

CUVEE "ENVIE DE TOI" AU CAVEAUX BEAUVIGNAC A POMEROLS ET MEZE

      
INVITATION CAVE POMEROLS.jpgCarton POMEROLS.jpg

 

CAVES DE

POMEROLS 

et  MEZE !.....

CAVEAU HUGUES DE BEAUVIGNAC

 

 

Les vendanges terminées, comme de coutume, la Direction invite ses fidèles clients pour découvrir et déguster les nouveaux "PRIMEURS"  cette année sous l'appellation  "CRAZY" !

En plus des nombreux clients anciens et nouveaux, nous avons eu "en primeur", le plaisir de retrouver, savourer la sortie du Chardonnay, cuvée spéciale : "ENVIE DE TOI" présentée par son Ambassadrice de qualité, toujours aussi jolie, sympathique, un sourire !

  

La reconnaissez vous  ?

 

 

Cru Envie de Toi.jpg                             BESOIN DE RIEN.jpg

 

        SLOAN sans PETER

"Besoin de rien, "ENVIE DE TOI"

Un gros succès des années 80 peut être d'avant, 1ère place au Top 50 très longtemps !

Preuve: Que de dédicaces pour ses FANS ! Lesquels ne l’ont pas oubliée, Madame RIERE, ancienne Responsable du Service Culturel était aussi ravie de la saluer.   

 

Quel cru !.jpgC'est sérieux on dédicace.jpg  

Oh surprise.jpg

 La dégustation en musique s'est aussi très bien passée en présence d'élus de la majorité et de l'opposition municipale...

Chez vous  : En famille, entre amis, à la saveur du chardonnay "n’oubliez pas les paroles"…

"Besoin de rien "ENVIE DE TOI"