Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2014

MEZE: COLLECTIF DU CHEMIN DES COSTES A MEZE: COMMUNIQUE

Panneau.jpg 

Suite à la décision de la CCNBT de demander une participation financière pour le raccordement au réseau d’assainissement ; Les riverains du Chemin des Costes se sont réunis dans la salle du CAMPOTEL  pour discuter collectivement de cette mesure.

 

Il est apparu, après étude du règlement de la CCNBT et de la délibération adoptée que, seules les habitations postérieures à la mise en service du réseau sont assujetties à cette taxe ; Les propriétaires ayant déjà eu à financer auparavant un système d’assainissement autonome.

 

Une discussion s’engage et la quasi-totalité des riverains  adoptent à l’unanimité la création d’un COLLECTIF ayant pour but de défendre les intérêts de ses membres.

 

Des courriers recommandés ont été massivement envoyés début avril à titre individuel et collectif auprès de la CCNBT et de la Mairie de MEZE, demandant à ce que le collectif soit reçu par les Responsables de ces instances, courrier sans réponse à ce jour.

 

 

Devant une telle absence de réaction, le COLLECTIF se dit déterminé à faire valoir ses droits et se réserve la possibilité d’engager d’autres actions dans les mois à venir.

 

NDLR: Le chemin des Costes n'entrant pas dans le cadre du PAE de Mèze, le maire avait toujours affirmé que "ces habitations ne seront jamais raccordées à l'assainissement collectif"...

Les directives européennes d'un côté qui tendent à bannir l'assainissement individuel et le projet du chemin des Costes ensuite, l'ont évidemment fait changer d'avis...

On se souvient même d'un argument développé pour la création de la ZAC des Costes qui était de dire que cela permettrait, par un financement privé (celui de l'aménageur sans doute) de raccorder finalement ces habitations au réseau..

Malheureusement, et comme d'habitude avec les écolos en place, le coût a été sous évalué contrairement aux promesses toujours sur évaluées et on demande maintenant aux riverains de mettre la main à la poche, notamment à cause des dénivelés (qui existaient déjà avant) nécessitant des pompes de relevage..

 

 

Les commentaires sont fermés.