Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/01/2014

MEZE: APRES LE TERRAIN A 30€ LE M2, LE TERRAIN A 470€ PIECE ET L'EXTENSION SUR LE DOMAINE PUBLIC!

LOGO MEZINFOS.jpgLes Mezois avaient déjà étés estomaqués lorsque Gilles PHOCAS avait révélé l'existence d'une transaction financière par laquelle le Maire de la ville de Mèze avait pu acquérir un terrain de 700m2 au prix unique de 30€ le m2, viabilisé dans un lotissement, sur lequel il avait bâti deux villas..

Rappelons que ce prix de 30€ le m2 était 10 fois moins élevé que celui du marché de l'époque..

Une plainte avait été déposée pour prise illégale d'intérêt, pacte de corruption, et recel..

Cette affaire était déjà hallucinante, si bien que le premier magistrat n'avait trouvé pour se défendre que d'évoquer la prescription et la proximité des élections..

Malheureusement pour lui, au fil des investigations de l'élu d'opposition, d'autres faits que l'on pourrait qualifier de plus graves allaient ^tre constatés..

Cette fois-ci, c'est une transaction de 2012 (donc la majorité aura du mal à invoquer le temps passé) qui vient susciter la désapprobation de la population..

En effet, afin d'accroitre l'assiette de son terrain, Henry FRICOU a fait acheter par un membre de sa famille au promoteur "Bleu Promotion", une parcelle supplémentaire limitrophe au fameux terrain pour la modique somme de 470€, soit moins de 10€ le m2, un terrain que ce fameux promoteur avait acquis brut 26€ le m2..

Mais ce n'est pas fini, et là, c'est tout à fait irréel et hallucinant, Henry FRICOU n'a pas clôturé son terrain aux limites de sa parcelle, mais une clôture a été érigé de manière à gagner sur environ 400m2 sur un terrain communal, dont l'acquisition avait été votée, sous l'impulsion du Maire, en conseil municipal dans le but de réaliser un bassin de rétention.

C'est donc les impôts des Mézois qui ont servi à acquérir ces parcelles

Sur cette parcelle, illégalement annexée, ont été plantés deux palmiers, et selon certains témoins, un trou y aurait été creusé, de la taille d'une piscine, puis rebouché en catastrophe..

On est là, vous l'avez compris, dans une dimension parallèle où la bêtise concurrence la cupidité, car il s'agit, pour rajouter à tous les autres chefs de la première plainte d'un détournement pur et simple de bien public comme en témoigne le constat d'huissier effectué le 16 janvier 2014 sur les lieux..

Bien sûr, une adjonction à la plainte initiale devrait être déposée...

On comprend donc mieux pourquoi, la liste de rassemblement conduite par Gilles PHOCAS, est rejointe par des personnes qui voient bien au-delà des intérêts partisans, mais qui ont une certaine idée de l'éthique dont on doit faire preuve quand on préside aux destinées de la vie publique..

Rien ne sera plus jamais comme avant à Mèze, le sentiment d'intouchabilité que peut avoir son premier magistrat l'a conduit à l'irréparable...

Nous considérerons désormais que ceux qui témoignent de leur solidarité avec l'auteur de ces faits ou attaquent l'opposition qui ne fait que son travail dans cette affaire, cautionnent donc ces agissements.. où plus.. Il serait aussi intéressant de savoir ce qu'en pense Yves PIETRASANTA, cautionnera-t-il encore un mandat de plus son dauphin? il serait intéressant qu'il réponde à cette question....

Ci dessous vous trouverez copie des pièces prouvant les affirmations développées ci-dessus..

Voici un extrait du procès verbal dressé par l'huissier de justice le 16 janvier 2014:

pv ambrosino001.jpg

pv ambrosino002.jpg

Voilà le plan cadastral officiel qui montre comment devrait être érigée la clôture du terrain (parcelle 237) de Monsieur FRICOU:

plan cadastral003.jpg

Et voilà ci-dessous, où a été effectivement érigée la clôture (en trait gras):

plan cadastral003 modifié.jpg

A noter que la parcelle 286, était la parcelle initialement destinée à l'accès au bassin de rétention et qui a été achetée 470€...

Vous pouvez cliquer sur les documents pour les agrandir...

On comprend que, quand on est des deux côtés du manche, c'est très facile de "s'arranger" sauf que nous considérons qu'un élu doit se fixer avant tout des limites pour éviter une telle situation qui n'est pas la faute de celui qui la dévoile mais bien celle de celui qui en est l'auteur...

On a tous envie de laisser "quelque chose" à nos enfants, c'est humain, mais cela n'excuse en rien de tels agissements...

 

 

 

Commentaires

Cela ne change pas tous pourris des qu'ils ont le pouvoir!!!!
que des magouilles au plus haut niveau il y en marre les cons se sont toujour les meme!!!!!
il faudra bien que cela change un jour!!!

Écrit par : planchon | 24/01/2014

J'espère que cela va être relaté par le talentueux correspondant de Midi Libre...

Écrit par : jbrun | 24/01/2014

Les correspondants ML ne sont pas habilités à couvrir de tels sujets. C'est l'affaire des journalistes professionnels, pour des raisons évidentes de compétences.

Cordialement,

Benoît Sol

Écrit par : Benoît Sol | 24/01/2014

Je pense que si il y a conflit d'intérêts et autres, la justice devrait agir en conséquences et appliquée la loi. Si faute il y a eu, avant que les municipales démarrent, il faut que l'abcès soit crevé et que cette situation tendue met mal à l'aise tout le monde. Mais tant que condamnation il n'y a pas, la présomption d'innocence reste. Pour la vérité et surtout la continuité de l'embellissement de notre belle ville. .....

Écrit par : rathy | 24/01/2014

La corruption , l'enrichisement personnel et le vol de la population MÉRITENT UNE SAISIE INTÉGRALE des biens ( illegalement acquis ) au profit du Tresor Public pour restitution des capitaux au Peuple

Écrit par : COURDURIER | 24/01/2014

C est juste une honte et que la bêtise et la cupidité soit aussi présente en la personne chargée de mener une équipe et diriger une ville, ça fait peur ... Il est grand temps que cela change.

Écrit par : Sylvie | 25/01/2014

Ici c'est la poubelle de Mèze ... et sans tri sélectif, tout mélangé pour les zozos crédules : du vrai sans intérêt aucun, du faux (surtout), des gros mots pour impressionner le peuple, et le tout écrit par un vautour fauve sans envergure contrairement à ce qui a été constaté par Midi Libre le 21/01/2014.
Cà sent le tribunal pour les apprentis éboueurs !

Écrit par : L'AMIRAL | 25/01/2014

Mon cher amiral, Celle la vous nous l'avez déjà faite en septembre pour le terrain à trente euro le m2... Changez de disque.. ou de tête de liste

Écrit par : Aimé | 25/01/2014

P..ensez-vous cher Amiral, que Mr le procureur de la République à le devoir d'intervenir avant des élections.
Que néni l'intervention si elle est justifiée, et nous ne sommes pas habilités
à en juger, ne devrait intervenir dans la logique des faits qu'après le trente Mars 2014.
Cessez vos vociférations stériles, un constat d'huissier, c'est imparable,
alors laissez le temps au temps.
Merci

Écrit par : nikita | 25/01/2014

PETIT RAPPEL
Dans "OSONS MÈZE" écris et distribué en 2008 lors de la campagne municipale de 2008.
(On peut trouver ce document sur internet en tapant sur votre moteur de recherche "osons méze").

Ce document interpellait l'ensemble des prétendants au poste de maire sur les préoccupations environnementales. Toutefois a la page 3 une photo (représentant une personne avec une banderole vous interpelez sur....): "futurs élus pouvons nous vous faire confiance?

En 2014: En ce qui concerne le travail de l'équipe municipale sur le terrain de l'écologie nous avons pu constater au sein de MAL DE TERRE que de nombreuses décisions et applications concrètes ont été réalisées. Et nous nous en réjouissons.

Malheureusement depuis quelques mois nous avons pris connaissance par la presse d'une affaire qui compromettrait le maire.
Nous en avons été surpris et cela nous a rendu tristes et amers.
Ces événements troublants déstabilisent les électeurs et ouvrent la voix aux mécontentements, au ras le bol , et pourraient aussi nous le craignons renforcer les idées véhiculées par le front nationale qui est présent( rappelons le, à Méze) depuis de très nombreuses années.
Après la lecture des documents présentés à charge contre Mr FRICOU je me questionne:
Est-ce la fonction, ou des années au pouvoir qui engendrent de telles dérives?

Pourquoi en vouloir a Mr Phocas ? j'estime que celui ci a joué son rôle et a dénoncé des abus et des petits arrangements (qui l'aurai fait sans cela? ).

Comment pouvons nous revoter en toute conscience pour un maire qui agirait de cette manière?.

Dans cette "affaire" Chacun est libre de penser ce qu'il veut en fonction de sa sensibilité, de ses intérêts, de son attachement a la personne, ou de son étique ....
cordialement olivier Bourgoin

En 2014 nous reposons la même question :
Élus et Futurs élus! pouvons nous vous faire confiance ?

Écrit par : bourgoin olivier | 25/01/2014

BRAVO LES MEZOIS

Malheureusement beaucoup de communes connaissent des situations semblables.

Notre site au Crès 34920:
infolecres.blogs.midilibre.com

Courage pour la suite
Cordialement. Mau.Sauvaire
Garrigue Poumon Vert LE CRES 34920

Écrit par : CRESSIOTE | 26/01/2014

J'ai toujours voté pour Fricou (et pour Pietra dans le passé), je suis un partisan de l'équipe au pouvoir qui me sembe avoir bien géré la commune dans le passé. Je suis contre l'UMP, je n'aime pas ses idées, sa philosophie... mais je voudrais dire deux choses :

Premièrement le travail que fait M. Phocas dans la présente affaire est fondamental pour la transparence et la démocratie. Ce travail permet de faire avancer le débat républicain et le ton utilisé reste courtois bien que ferme. Il n'y a rien de mal à ce que fait M. Phocas

Deuxièmement, compte tenu de l'importance de ces allégation, il est nécessaire que M. Fricou réponde à celles-ci. Il ne suffit pas de considérer ces allégation comme de simple détritus (comme le fait "l'Amiral"), ou de faire de vagues déclarations d'amour (comme l'a fait le mis en cause) mais plutôt d'y répondre.

Écrit par : Dupanloup Nicolas | 30/01/2014

Je pense que la justice statuera et si faute il y a elle statuera sur la décision. Maintenant que la campagne est lancee, ,ilfaut que les candidats proposent leurs idées et projets. J'espère que la campagne avancera avec pleins de projets concrets et non avec des promesses qui ne seraient ni suivies mais surtout realisables et qui correspondront aux demandes des mezois.Mais en ce moment, c'est toujours la même salade, , terrains, ,conflits d'intérêts et surtout que des règlements de comptes. De grâce, allez au devant des électeurs et essayez de répondre à leurs demandes . Sur ce, à très bientôt. .

Écrit par : rathy | 30/01/2014

c et bien beaux les tracts ect mais que fait ton pour les mezois rien quand on voit des jeunne obliger de partir car il ne peuvent pas s installer quand rien et fait pour les jeunes mamque d intalation sportive telle qune salle polyvalente ou une salle de musculation ect c et vraie que la majorité ou autre ne s interresse pas au jeune mais quand il faut aller chercher des voix il y a du momde on les voie les leche cull

Écrit par : avrel 34 | 30/01/2014

Avec une solide formation en orthographe, le jeune serait mieux armé pour affronter la dure vie mézoise qu'avec une salle de sport...

Écrit par : Cavalier | 31/01/2014

Bonjour Monsieur
Je suis très attentif à votre mécontentement. c'est ce que j'entends à la lecture de votre message. je respecte votre point de vue mais j'aimerais apporté quelques précisions.
la ville de Mèze est doté de très nombreuses installations sportive qui en font l'une des villes de 10000 habitants les mieux équipées.
J'entends souvent que peu de choses sont faite pour les jeunes mais je pense qu'on ne peux pas dire que rien est fait (exemple le passeport jeune pendant l'été).
Ce que j'entends dans votre message c'est une insatisfaction globale, une inquiétude qui est partagé par beaucoup d'entre nous. Nous sommes otage d'une société basé sur hyper consommation , sur l'argent et le profit. Alors quand des affaires comme celle du terrain a 30e sont dévoilé ... vous perdez confiance , vous sentez que vous n'êtes pas du bon coté et cela vous agace et vous met dans une insatisfaction légitime .
Ne vous découragez pas et rester objectif.

merci d'avoir confié votre ressenti bonne journée a tous O. B

Écrit par : bourgoin | 31/01/2014

Bonjour Madame et Monsieur.
Je ne crois pas que pour le moment au niveau équipements sportifs etc.sois actuellement le soucis primordial pour rester a Meze . C'est le manque de boulot qui actuellement et comme de partout en France qui est le fléau du siècle. D'abord donnons leurs la parole et la le vrai débat sera lancé. Même les adultes sont touchés et cela devient le mal du siècle. Alors soyons sérieux je ne crois pas que une piscine ou une salle de sport arriveraient a les retenir a Meze. Du concret et surtout qu'on puisse arriver à le lire. ......

Écrit par : rathy | 31/01/2014

vous avez rien compris alors quand on voit le complexe des sequiers ou il n y que les footballeur qui y sont que certain on tous fait pour faire partir un club de rugby chez le voisin rester ou vous ete ne venez pas nous en merder je fait des faute oui et ca je vous en merde ci vous ete pas content parter de meze on sera tranquille avec que des mezois pure souche

Écrit par : avrel 34 | 31/01/2014

Les commentaires sont fermés.