Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/01/2014

MEZE: PERSONNEL MUNICIPAL: HAUSSE DE 80% DES EFFECTIFS DEPUIS L'ELECTION DE M. FRICOU

LOGO MEZINFOS.jpgPendant que les compétences développement économique, tourisme, urbanisme, assainissement, patrimoine, une partie de la voirie, etc, étaient transférées à l'intercommunalité, pour faire officiellement des économies, on aurait pu penser que le nombre d'employés communaux aurait baissé proportionnellement à ces transferts..

Malheureusement, les effectifs communaux ont augmenté de 80% dans la période 2002-2012...

En effet, le nombre de postes pourvus de notre commune était de 131 en 2002 et est passé à 236 en 2012...

L'effectif de la commune aujourd'hui, si l'on inclue le CCAS approche les 391 agents..

Est-ce que ces renforts ont étés bien affectés?

Mez'infos vous produit ci-dessous le détail par filière:

La filière qui a relativement le plus augmenté en effectif est la filière "culture" avec une augmentation de 600% des effectifs..

La filière "animation" suit avec un bond de 500%

La filière "administratif" subit, elle une augmentation de 82,1%

Plus modestement, les services techniques augmentent le nombre d'agents de 56.6% à rapprocher de la démographie de la commune.

Par contre, est en totale opposition avec les discours officiels du Maire, la filière police n'a accru ses effectifs que de 2 agents..

Le domaine du social (notamment les ATSEM des écoles) ne connait aucune augmentation des effectifs.

Enfin, le nombre d'éducateurs sportifs passe de 3 à 0..

Chacun se fera une idée de savoir si ces chiffres correspondent aux discours qui parlent de "maitrise des charges de fonctionnement"...

De plus, à chacun de juger aussi, de l'opportunité des choix dans l'affectation de ces gros renforts...

Encore une fois, pour nous, il y a les mots, et ensuite les actes...

A ce sujet, le tableau suivant est éloquent, et montre que les dépenses de personnel par habitant sont plus du double de la moyenne nationale...

charges de fonctionnement Mèze.JPG

Commentaires

Lamentable gestion : la priorité aurait du porter sur la sécurité policière et les agents techniques d'entretien du domaine public !

Écrit par : COURDURIER | 19/01/2014

Ce qui est lamentable, mais Nicéphore n'ayant rien inventé, c'est de donner des pourcentages sur quelques lignes et de donner des chiffres unitaires sur d'autres.
Ach ! Lezons de communicazion du bon Doctor Goebbels.

Quant à Courdurier, je vous informe qu'il est plutôt banlieusard de Montpellier et que son boulot, c'est plus de favoriser"l'optimisation" (comprendre, l'évasion) fiscale.
Donc de "gueuler" sur les services publics alors qu'il les pille.

Phocas n'est plus un rigolo, c'est un charlot.

Écrit par : COUTURIER | 20/01/2014

Et sur le fonds du problème, puisque vous ne contestez pas les chiffres, vous n'avez rien à ajouter à part insulter et de dénigrer des personnes et des professions?

Circulez y a rien à voir?

Lamentable en effet, votre manière de défendre l'indéfendable..

Alors? Complice, ou acteur de tous ce bordel municipal?

Écrit par : Aimé | 20/01/2014

COUTURIER, vos citations spirituelles (inaptes et inappropriées) ne sont que le reflet de la tristesse de votre personne. Je préfère quand à moi rester à considérer Nicéphore Niépce comme une personnalité respectable de notre pays dont chacun d'entre nous utilise aujourd'hui au moins un objet descendant d'une de ses créations...
En parallèle, parlons justement de VOS parallèles en citant la propagande de Goebbels... qui en l’occurrence fait démonstration de votre état d'esprit étriqué, violent et totalement désorienté face à une situation à laquelle vous n'apportez aucune défense crédible.
Lamentable, Goebbels, banlieusard, "Geuler", rigolo, charlot sont des mots qui résument parfaitement l'intellect qui semble être le vôtre et grâce auquel vous semblez croire faire avancer un débat, ou pire, défendre vos convictions... En parlant de vos convictions, je me demande encore ce qu'elles peuvent être.

Écrit par : Denis | 22/01/2014

Les commentaires sont fermés.