Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/03/2013

MEZE: DEMOCRATIE LOCALE: CEREMONIE CITOYENNE: LA COMMUNE RAPPELEE A L'ORDRE PAR LA PREFECTURE

LOGO MEZINFOS.jpgPour la première fois dans la commune, une cérémonie de remise de la première carte d'électeur était organisée à l'attention des jeunes venant d'avoir 18 ans au cours des douzes derniers mois.

En préambule de son intervention, Henry FRICOU faisait part du fait que "cette cérémonie est la première car nous avons été rappelés à l'ordre par la préfecture"...

En effet, l'article 24.1 du 8 février 2007 du code électoral prévoit:

"La carte électorale des personnes inscrites sur les listes électorales de la commune qui ont atteint l'âge de dix-huit ans depuis le 1er mars de l'année précédente leur est remise lors d'une cérémonie de citoyenneté.

 

Cette cérémonie est organisée par le maire dans un délai de trois mois à compter du 1er mars de chaque année ; elle ne peut pas être organisée durant la campagne électorale d'une élection concernant tout ou partie du territoire de la commune.

 

Le préfet et le président du tribunal de grande instance, ou leurs délégués, assistent à la cérémonie de citoyenneté."

Aussi, les maires sont-ils incités à convier à cette cérémonie le préfet et le président du tribunal de grande instance, qui peuvent s’y faire représenter.

La cérémonie organisée à Mèze, pour la première fois 6 ans après la promulgation du décret et à moins d'un an des élections municipales auxquelles le maire sortant s'est d'ores et déjà déclaré candidat, s'est déroulée en l'absence du préfét, du président du tribunal de grande instance ou de leurs représentants...

Commentaires

Pourquoi se plier aux lois de la république ? On est ici dans un royaume où chacun fait sa petite loi. L'interêt général ? La seule chose qui compte c'est de rester aux affaires.

Écrit par : lou labech | 25/03/2013

Les commentaires sont fermés.