Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/11/2012

MEZE: CONSEIL MUNICIPAL: SOCIAL: "QUE LES AIDES NE SERVENT PAS A ACHETER DU SHIT"

du cote du conseil.jpg Lors du conseil municipal du 15 octobre 2012, deux délibérations avaient comme thème l'aide sociale auprès notamment des jeunes au travers de la MLI (mission locale d'insertion) et du Conseil Général..

Dans les deux cas, la commune verse des fonds afin d'aider les jeunes en difficulté.

André SOL, pour la majorité, et Gilles PHOCAS, pour l'opposition ont tous les deux réagi, tout en acceptant le principe de ces aides, mais en souhaitant que plus de précisions soient demandées quand à la destination des fonds et à l'implication des jeunes dans un projet.

André SOL a interrogé Aîssa DOULAT sur l'apparente facilité avec laquelle la MLI attribue des fonds d'aide en citant un exemple précis. Il a insisté sur l'importance d'aides ciblées car il regrette que dans certains cas cet argent serve à "acheter du shit".

Aïssa DOULAT et Henry FRICOU se sont étonnés de cette intervention...

Gilles PHOCAS quand à lui a exprimé son étonnement et son interrogation sur le fait que, concernant la délibération de la participation financière de la commune aux aides du conseil général, aucune durée de résidence sur la commune n'était exigée!

Il a aussi regretté que aucun(s) critère(s) d'attribution n'était présenté aux élus. Gilles PHOCAS a ainsi réaffirmé, afin d'imager son propos, ce que M. SOL avait évoqué: "Il ne faut pas que l'argent du contribuable serve à acheter du shit"

Il a en retour subit les foudres de M. DOULAT lui faisant le procès de stigmatiser la jeunesse...

M. PHOCAS fit remarquer gentiment à M. DOULAT qu'il avait l'indignation a géométrie variable suivant les personnes. "Quand c'est Monsieur SOL qui dit une vérité, vous écoutez, quand c'est M. PHOCAS, c'est inacceptable"..

Il est d'autant plus étonnant d'entendre ce genre de propos à l'encontre de Gilles PHOCAS, quand on sait que celui-ci s'occupe des jeunes de la commune au travers de diverses associations sportives depuis plus de 20 ans, et en a embauché ou formé dans ses entreprises régulièrement...

Commentaires

Je suis entièrement d'accord avec les conditions d'octroi des aides à mettre en place conformément aux questions logiques et préventives de Messieurs SOL et PHOCAS !!

NE PAS SUBVENTIONNER DE LA CAME PAR LES FONDS DES CONTRIBUABLES : C'EST DU " BON SENS " qui manque tellement de nos jours à des gens qui se croient investis de missions lorsqu'ils ont achetés des voies avec de l'argent public !!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : COURDURIER | 01/11/2012

Les commentaires sont fermés.