Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/04/2012

MEZE: UNE SUBVENTION ANNUELLE DE 11700€ CONTESTEE EN CONSEIL MUNICIPAL

du cote du conseil.jpgLors du conseil municipal du 23 février, la majorité municipale a présenté une délibération prévoyant l'octroi d'une subvention de 11700€ supplémentaires à l'ARDAM dans le cadre de la convention liant la Ville à cette association.

Cette association, Présidée par Edith FORESTIER, ancienne élue de la majorité, est partie prenante dans une convention votée en 2011, en partenariat avec le conservatoire du littoral pour la gestion du site de la Conque.

Gilles PHOCAS s'est insurgé contre cette nouvelle subvention qui n'était absolument pas prévue dans la convention initiale.

"Vous nous avez fait voter en 2011, une convention qui ne prévoyait aucune contrepartie financière, sachant que l'ARDAM touche déjà une subvention annuelle de fonctionnement.. Et aujourd'hui, vous nous demandez de payer la prestation de l'ARDAM. En nous disant que nous n'avons pas le choix! N'importe qui peut alors demain, avec son association, signer une convention avec vous puis ensuite vous réclamer un paiement des prestations!... Cette subvention étant renouvelable annuellement de surcroit! On marche sur la tête"..

L'opposition n'a pas voté cette subvention.

Commentaires

Il faut dire que l'on ne s'y retrouve plus entre CPIE ARDAM et compagnie.....

Par ailleurs, je me pose la question de savoir dans le cadre de l'intervention de ces associations, dans quelles limites les règles du code des marchés publics ne sont pas enfreintes ?

Écrit par : jbrun | 19/04/2012

Les règles sont respectées quand cela arrange la majorité. La preuve ? Les 2 derniers conseils municipaux. Les élus majoritaires mézois sont démocrates tant que la démocratie permet de conserver leur système, sinon... On s'arrange avec le règlement !

Écrit par : joel | 20/04/2012

Les commentaires sont fermés.