Mathilde1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2015

RETROUVEZ NOUS SUR WWW.MEZINFOS.FR

Désormais pour suivre les informations de mez'infos, il vous suffit de suivre ce lien:

 

www.mezinfos.fr

 

Et vous accéderez à notre nouveau blog.

26/05/2015

MEZE: COURS GRATUITS DE FLAMENCO

"Cours gratuit d'initiation au flamenco le vendredi 29 Mai à 18h30 au restaurant Le Tambourin, boulevard du Port, sur la Plagette de Mèze." Association Danses Passion : 06 19 51 58 67.

04/05/2015

MEZE: MILLES PATTES EDITION 2015

mille pattes 2015.jpg

milles pattes 2015.jpg

1634: QUAND L'ETANG DE THAU ETAIT BAPTISE "ESTANG DE TAUMEZE" PAR LE GEOGRAPHE DE LOUIS XIII

L'inventaire des archives familiales ont parfois du bon. En effet, au détour de l'un d'entre eux, a été retrouvé un document fort intéressant d'une étude datant du XVIIème siècle signée Christophe TASSIN alors géographe du Roi missionné par Richelieu et dûment habilité par le conseil à publier ces travaux.

Costes de France par Tassin001.jpg

Bien sûr, le français était celui-de l'époque... Celui que le sujet utilisait pour s'adresser au Roy et au Ministre.

Costes de France par Tassin002.jpg

Donc Sète y était orthographié "Sette", et non "Cette", et donc l'Etang de Thau baptisé "Estang de Taumeze".

Costes de France par Tassin003.jpg

Bien sûr, les connaissances de l'époque, les moyens, et les bases mathématiques n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui... Et cela peut effectivement, prêter à sourire...

Costes de France par Tassin004.jpg

Sauf que le sieur Tassin, avait quand même entrepris et terminé l'immense travail de cartographier l'ensemble des côtes Françaises de l'époque.

Costes de France par Tassin005.jpg

Remarque: Le s long (ſ) est la forme ancienne de la lettre s minuscule. Depuis l'uniformisation de l'écriture par Charlemagne et l'apparition de la caroline ou minuscule carolingienne, on n'utilisait que le s long, qu'un lecteur non averti confondrait aujourd'hui avec un f. Plus tard est apparu le s final ou s rond, d'abord utilisé exclusivement en fin de mot.

Vous pouvez retrouver l'ensemble des 29 cartes de Tassin sur Gallica avec le lien ci-dessous

 

Carte générale de toutes les côtes de France
Carte générale de toutes les côtes de France
Source: gallica.bnf.fr

07/04/2015

L'EDITO DE JEAN PAUL: LE FUTUR SQUARE DE L'AVENUE DU GENERAL DE GAULLE

Un fidèle lecteur, Jean Paul, nous a proposé de commenter régulièrement l'actualité Mézoise par le biais d'Editos plus ou moins régulier. C'est bien sur avec plaisir que nous avons accepté ses contributions. Vous pouvez, vous aussi, si vous le souhaitez, nous faire parvenir vos billets et réflexions.. Elle seront publiées après validation du directeur de publication.

« Hé bé oui… Mèze, vu du ciel, c’est le paradis ! », « vertigineux», « magnifique»! (1)…

Vu du drone Mèze apparaît ainsi petite ville balnéaire où il fait bon vivre, son port, ses plagettes... C'est vrai que notre ville est magnifique…

Vu d’en bas le spectacle n’est plus du tout le même, bonjour les turpitudes et « arrangements » onéreux en tous genres !!!!!

Dans ce premier édito nous nous contenterons d’attirer l’attention des Mézois et de ses chers contribuables sur le fameux « futur square de l’avenue du Général de Gaulle ».

Comme vous avez pu le constater un grand immeuble est en cours de construction pour clients aisés. La majorité municipale, par la voix de son édile, se vante d’avoir pu conserver un espace public ouvert de 453m² (2) que la mairie a acquis (celle-ci se garde bien d’en divulguer le prix) et précise de surcroit qu’il s’agit « d’une excellente nouvelle à la fois pour la qualité des aménagements urbains qui pourront ainsi être réalisés… et pour le contribuable ! » …

Mais de qui se moque-t-on ?

Ce petit lopin de terre évalué par le service des Domaines 60 000 € a fait l’objet d’une « transaction à l’amiable » pour la modique somme de 250 000 € (une bagatelle). (NDLR: 552€ le m2 dont seulement 74 m2 sont constructibles)

Alors, certes, selon la mairie la commune va percevoir du promoteur immobilier un montant de 530 000 € de taxe d’aménagement mais n’aurait il pas été plus logique et oh combien bien plus avantageux de demander au promoteur en question (comme cela se fait la plupart du temps) d’aménager, à ses frais cette parcelle qui, au bout du compte n’a pour seuls intérêts que de valoriser l’immeuble, de servir d’entrée aux résidents de celui-ci et dont l’entretien va être à la charge du contribuable mézois?

Au cas particulier, il y a en face un autre parc bien fleuri, avec des bancs, face au collège et qui n’est guère « fréquenté » que par les potaches avant l’entrée des cours. Celui-ci devrait apparemment être remplacé par un parking de 20 places … il faut en effet bien prévoir des aires de stationnement notamment pour les futurs occupants de l’immeuble Central Park eu égard au nombre très restreint des places de parkings prévues par le promoteur et à leur prix exorbitant.

En particulier, compte tenu de la situation de l’endettement de la commune de Mèze (3), de telles décisions sont scandaleuses.

Nous osons espérer que les Mézois sauront apprécier ce nouveau scandale urbanistique en l’occurrence et, dans un premier temps, oseront interroger sur les réelles raisons pour lesquelles les élus (de l’équipe majoritaire) ont voté unanimement en faveur de ce « projet fumeux». (l’opposition ayant voté contre NDLR).

Bien d’autres informations, décisions et actions plus cocasses encore (pour ne pas dire plus) attendent les lecteurs du Meze_info … mais ce sera l’occasion d’un prochain édito…les sujets ne manquent (malheureusement) pas.

(1) Il s’agit de l’intitulé des « Brèves ça plane sur Mèze » du dernier Mèze votre journal n°41 mars 2015 page 12

(2) La superficie de la parcelle 453 m², en centre ville peut paraître conséquente mais la constitution de cette surface et les troncs de ces vénérables platanes ne laissent, en définitive que très peu d’espace pour les très hypothétiques usagers.

(3) Confère la situation des finances communales pour la ville de Mèze.

evaluation domaines central park.jpg

30/03/2015

MEZE: RESULTATS DEPARTEMENTALES 2nd TOUR

resultats 2eme tour.JPG

Source: Préfecture

23/03/2015

MEZE: RESULTATS DEPARTEMENTALES 2015 1ER TOUR

résultats 1er tour mèze.JPG

Source: Préfécture

17/03/2015

GALERIE l'ARBRE DE JADE A MEZE

 

IMG_20150306_193517.jpg

 

MEZE depuis janvier possède un BIJOU DE GALERIE,  ‟l’ARBRE DE JADE″

 

Créée par  Martine REYNAUD,  qui a su l’agencer en un cadre harmonieux,  et qui mélange différents styles et matières.


IMG_20150306_194549.jpg
IMG_20150306_193525.jpg

IMG_20150306_193554.jpg

 

IMG_20150306_193423.jpg

IMG_20150306_193630.jpg

IMG_20150306_201318.jpg

Cet ancien local réputé de par ses saveurs raffinées, sa classe,  aux murs en pierre,  n’a perdu en rien de son cachet.

Remplacé par  une  magnifique galerie spacieuse, pure, dotée d’un éclairage  adéquat, et d'une présentation originale, il met en valeur les œuvres exposées.

Vendredi 6 mars en soirée, nous avons pu découvrir  ce décor intime,  à l’ambiance feutrée,  dans lequel  l’on chemine agréablement  pour admirer chacune des toiles, sculptures, modelages  et photos, sereinement.

Les Artistes :

Brigitte BARBERANE,  Albert DIEUZET,   Michel DUPUY,  Daniel PINOT, Michelle SAIDLITZ  ainsi que le photographe : K.ARTY, en présence d’autres Artistes et nombreux public :

 

IMG_20150306_194504.jpg

IMG_20150306_194448.jpg

IMG_20150306_195352.jpg

 

IMG_20150306_194621.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20150306_193658.jpg

 

 

 

 

 

Les Artiste de par leur présence nous ont permis d' échanger avec  chacun d'entre-eux :

Découvrir le caractère, la maîtrise de leur savoir-faire ainsi que celle de leur créativité.

 

En cette veille de Printemps-Eté, venez- vous oxygéner avec ces chef-d’œuvres.

 

Quelle fraîcheur !

 

 

 

NB : les photos s'ouvrent en grand en cliquant dessus

13/03/2015

DEPARTEMENTALES MEZE: INTERVIEW DE MICHEL BOYA CANDIDAT MEZOIS avec ELIANE ROSAY et YANN LLOPIS

michel boya001.jpgMichel BOYA, ancien conseiller municipal, proviseur récemment retraité, sera le représentant de Mèze sur la liste Génération Hérault, soutenue par les formations de l'opposition, et conduite par Yann Llopis, maire de Montagnac et Eliane Rosay, maire de Bouzigues en vue de l'élection départementale des 22 et 29 mars.

Nous avons voulu, pour éclairer les Mézois, l'interroger sur cet engagement.

 

 

QUESTION : Michel Boya, vous vous engagez, à l'occasion de ces élections départementales avec Yann LLOPIS, maire de Montagnac, et Eliane ROSAY maire de Bouzigues, pourquoi ?

 

Je m'engage avec deux maires sans parti politique, sous la bannière de GENERATION HERAULT, en compagnie d'Arlette RAJA, adjointe à Poussan, parce que je considère qu'il faut apporter un grand courant d'air frais dans la représentation départementale. Tout le monde se rend bien compte de cette nécessité ; on ne peut continuer à maintenir des rentes de situation au bénéfice de quelques hiérarques socialistes qui ont trop longtemps considéré l'Hérault comme leur propriété. Parmi les candidats en présence, deux listes sont pour le statu quo, celle de M. Morgo qui se réclame du président sortant M. Vézinhet, et celle de M. Olombel estampillée du tampon de tout « l'establishment » PS-PRG etc.

Dans ces conditions, je ne pouvais qu'apporter le soutien qu'on m'a demandé à une équipe incarnant la relève, un nouvel état d'esprit, un nouvel élan. Modestement, je crois, compte tenu de mon expérience professionnelle et humaine , pouvoir être utile dans cette liste en tant que représentant Mézois de l'équipe.

 

QUESTION : Quels vous semblent les atouts de ce binome auquel vous êtes associé ?

 

D'abord la qualité des personnes. Eliane Rosay et Yann Llopis sont deux maires, enracinés dans le terroir, totalement libres, même s'ils ont le soutien de l'opposition, et donc d'abord liés aux électeurs. Ils sont tous deux engagés comme vice-présidents dans les communautés de communes et donc parfaitement à même de travailler immédiatement en binome. C'est la seule liste qui présente cette garantie à nos compatriotes. Ils savent ce que doit être une gestion de proximité, une action concertée parce que tous deux vivent cela quotidiennement. La taille de leurs communes respectives les oblige à gérer au plus près et avec probité l'argent des citoyens contribuables. C'est une autre garantie pour les électeurs. Enfin, la générosité et la profonde humanité que j'ai trouvées chez l'une et l'autre m'ont convaincu du bien-fondé de mon choix.

 

QUESTION : Quelles sont les idées fortes de leur programme ?

 

En cette période d'incertitude, il faut REDONNER CONFIANCE aux électeurs et pour cela être à leur côté au quotidien, c'est ce qui fait la force de ce duo de maires, issus de communes des 2 anciens cantons. Outre cette exigence de PROXIMITE et d'ENRACINEMENT, avec le regroupement Génération Hérault, nos têtes de liste entendent oeuvrer, en tant qu'élus dans quelques directions principales :

  • STRICT CONTROLE de la DEPENSE ; ce qui n'a pas été le point fort des sortants ; regardons par exemple le SCANDALE FINANCIER et la GABEGIE du palais des Archives, plus de 120 millions d'Euros au lieu des 67 annoncés.

  • SOLIDARITE EQUITABLE et RESPONSABLE, avec au besoin des contrôles, en matière de RSA, d'aide aux personnes, JUSTICE dans l'attribution des Logements Sociaux et leur construction.

  • TRAITEMENT RAPIDE et sérieux des divers DOSSIERS SOCIAUX des handicapés, des personnes ägées, des enfants en situation familaile préoccupante : tout est trop lent aujourd'hui ; il faut que les élus s'y impliquent pour faire bouger les administrations départementales.

  • AIDE EFFICACE à la Vie Economique, en prenant en charge personnellement les dossiers, sans laisser traîner les choses. Cela concerne, par exemple, l'équipement des communes, les grandes infrastructures routières car notre mobilité doit être accompagnée dans la sécurité, les zones économiques, les productions locales sur la côte comme à l'intérieur.

  • EGALE CONSIDERATION pour tous les habitants, tous les élus et toutes les communes du nouveau canton.

  • REFUS de la VASSALISATION de notre TERRITOIRE à de grands élus extérieurs et en même temps, dans la franchise, DIALOGUE SANS ARRIERE PENSEE, ni courseaux bonnes places avec tous les acteurs de la vie héraultaise ou régionale.

 

QUESTION : Qu'est-ce que les Mézois ont à gagner ?

 

-Comme tous les autres, d'être RESPECTES en tant que CITOYENS CONTRIBUABLES ; et ce n'est pas rien.

Ensuite, ils doivent être bien conscients que l'essentiel est d'avoir un bon élu départemental même s'il est du village voisin. Il faut que le binôme de candidats femme-homme soit crédible, qu'il marque aussi un renouveau par rapport aux très contestables pratiques antérieures. Quant à l'engagement de Mme Rosay dans notre communauté de communes, il est naturellement garant de la promotion des dossiers mézois, a égalité avec tous les autres.

 

QUESTION : Que dire à ceux qui seraient tentés par le vote F.N. ou l'abstention ?

 

Je leur dis que ce n'est pas la bonne solution, et que dans les deux cas, ça ne peut que favoriser le maintien des privilèges acquis des sortants, ceux qui tiennent le département depuis 1945, les socialistes et leurs alliés.

Je suis conscient de l'envie de nombreux compatriotes de signifier à la droite et à la gauche qu'ils en ont assez de leurs errements et qu'ils ont envie d'être respectés en tant que citoyens.

Je suis au regret de constater qu'à Mèze, le F.N. a grandement manqué de considération pour les nombreux mézois qui avaient voté pour sa liste municipale. A peine élus, la tête de liste F.N. qui n'était pas de Mèze et ses principaux colistiers ont démissionné du conseil municipal au mépris des gens qui les avaient élus. Ils sont aussi vite partis qu'arrivés. Dans le binôme des candidats à l'élection départementale 1 seul réside dans le canton. Au vu de telles pratiques, leur faire confiance est impossible.

Nos sensibilités nous rapprochent de l'opposition nationale qui nous soutient, mais aucun des 4 membres de notre équipe n'est affilié à un parti. Nous ne serons pas caporalisés. Je suis convaincu que cette liberté est une garantie pour les électeurs de ce canton qui souhaitent un changement dans la responsabilité et l'honnêteté.

 

http://www.canton-meze.fr/

 

Réunion publique le jeudi 19 mars à 18h30 au foyer municipal.

 

27/02/2015

MEZE: CONSEIL MUNICIPAL (ou DEPARTEMENTALES): HENRY FRICOU TACLE VIOLEMMENT CHRISTOPHE MORGO

du cote du conseil.jpgC'est au détour d'une question à priori banale sur l'accumulation de sédiments au port du Mourre Blanc que le Maire s'est emporté.

"Je ne comprends pas que l'on m'interpelle sur ce problème car cette affaire est de la compétence du Conseiller Général actuel (NDLR Christophe MORGO).

Je sais qu'il arpente les mas conchylicoles actuellement, certainement pour d'autres raisons (NDLR: sous entendu électorales).

Il est au courant, mais depuis plusieurs mois rien ne bouge!".

Vous l'aurez compris, le maire de Mèze ne soutient pas Christophe MORGO, un membre de sa majorité étant candidat contre lui, un coup de main semblait nécessaire.

On se souvient pourtant que, pendant la campagne des municipales, l'équipe FRICOU faisait preuve d'une imagination débordante pour communiquer qu'elle avait le soutien du Conseiller Général.

Pourtant, c'était bien à l'inauguration de la permanence de Gilles PHOCAS que Christophe MORGO s'était rendu à cette époque là..  Mais sans tambours, ni trompettes.

Concernant le prétendu soutien, à l'entre deux tour que l'équipe Cap 2020 avait orchestré, il a toujours prétendu s'être fait piéger et avait même du demander que sa photo soit retirée du site de campagne de M FRICOU.

On le sait en politique, les amis d'un jour ne sont pas ceux du lendemain. Majorité comme opposition s'en rendent compte tous les jours.

Et les électeurs, eux, observent écoeurés.

 

 

Ci-dessous la photo que Christophe MORGO voulait voir retirée du blog de M. Fricou.

soutien fricou morgo recadree.jpg

 

28/01/2015

MEZE: CLUB BENETT INITIATION "BACHATA"

Initiation  Bachata

 

La danse qui nous vient tout droit de la République Dominicaine !

 

Le mardi 10 février de 19h30 à 21h

– 8€ le stage - Et à la fin….apéro !

 

Uniquement sur réservation au

06 60 64 59 01

----------------

 

Cours de ZUMBA

les jeudis 12 & 19 février de 19h15 à 20h15

 

Club de Danse Benett 

 

école Hélianthe- Mèze

30/11/2014

MEZE: LA VILLE ACHETE 250 000€ A UN PROMOTEUR UN TERRAIN de 453m2 EVALUE A 60000€

du cote du conseil.jpgGrosse tension au conseil municipal du 13 novembre 2014.

Une délibération prévoyait en effet l'achat par la commune d'un terrain de 453 m2 pour le prix de 250 000€ en vue de réaliser un square.

556€ le m2 donc, pour ce terrain dont seul sont constructibles 74,1 m2..

On est loin des terrains en lotissement à 30€ le m2 que le maire de la ville arrive à négocier lorsqu'il s'agit de ses intérêts personnels...

Comme à l'accoutumée, lorsque une collectivité achète un bien, une estimation des domaines est effectuée.

Nous vous ferons l'économie de la première qui évaluait le bien à un prix dérisoire. Mais nous vous produisons ci-dessous l'évaluation des domaines la plus favorable:

Vous pouvez constater qu'elle évalue le bien à 60 000€ (cliquez sur l'image pour une lecture plus confortable)...

évaluation domaine terrain general de Gaulle.JPG

Mez'infos rappelle que lors de sa campagne de 2008, Monsieur FRICOU s'était engagé en faveur d'un espace vert de plus de 1500m2 à cet endroit.. mais ça, c'était avant...

L'appel du béton a donc été plus fort..

Et ce ne sont pas les mises en garde de l'opposition par la voix de Gilles PHOCAS qui ont fait changer d'avis le Maire..

Appauvrissement des Mézois, valeur ajoutée pour le promoteur qui va voir un square faire prendre de la valeur à ses appartements, destabilisation du marché immobilier: tous ces arguments ont étés balayés d'un revers de la main...

Et la majorité, comme un seul homme, a voté cet achat délirant...

Les mézois ont donc acheté un bien 250 000€ qui n'en vaut que 60 000: Résultat: appauvrissement de chaque contribuable Mézois de 19€ ce qui fait pour une famille de 4 personnes un appauvrissement de 76€ qu'il faudra bien récupérer quelque part.

Pourquoi, la commune, si prompte à préempter en général ne l'a pas fait au moment opportun?

Pourquoi, les DEUX estimations des domaines ont elles étés qualifiées comme farfelues par le Maire et son DGS?

Le groupe "Le coeur à Mèze" a voté contre cette délibération..